Quand j’étais petite, mon père a été clown.  Je le suivais dans les cabanes à sucres et les autres événements et j’étais fascinée de voir tous les gens qu’il faisait rire, les sourires apparaissaient plus rapidement sur son passage que les lapins dans son chapeau : il n’a jamais été bon en magie 😉  Mais je voyais bien à quel point rire était bon, à quel point il avait l’air de faire le plus beau métier du monde !

La première fois que j’ai entendu parler des Dr Clowns, j’avais adoré l’idée.  Être millionnaire demain matin, ça fait parti des choses que je ferais : suivre des ateliers de clowns donnés par la Fondation et voir si je pourrais avoir du potentiel pour aider moi aussi!  Quand j’ai su qu’une amie était photographe pour eux, je l’ai quasi suppliée : je voulais moi aussi les suivre, je voulais moi aussi les photographier ! Je voulais être témoin moi aussi du bien qu’ils pouvaient faire dans les hôpitaux ! Le jour où j’ai vu le courriel m’invitant à les contacter pour faire des photos, j’ai été emballée ! Vous dire la joie combien j’avais hâte à cette fameuse journée!

Et ce que j’y ai vécu était bien au-delà de ce à quoi je m’attendais.  J’ai fait connaissance avec la personne en charge des communications de la Fondation.  Elle accompagnait, comme moi, les Drs Clowns dans leur tournée.  Ils se promènent dans différentes ailes, discutent avec le personnel et organisent leurs visites avec le personnel de l’hôpital.  Ils visitent les patients, s’adaptent à chacun.  Pour certains, ils font des bulles, pour d’autres ils dansent et font de la musique.  Parfois, ils se battent en slapstick, une technique clownesque qui consiste à faire semblant de se faire mal mais dans le plaisir : les enfants adorent!

J’ai aussi vu les yeux des parents.  Il n’y avait pas que les yeux des enfants qui brillaient en regardant les clowns : tous les parents avaient du plaisir à les voir.  Eux aussi sont réconfortés quand ils rient.  J’ai vu une maman qui a fait un « live » sur sa page pendant une visite : son plaisir de pouvoir partager les sourires de son bébé malgré la douleur.  J’ai vu une maman craquer en voyant son fils sourire devant ses nouveaux amis, elle est sortie dans le couloir pour se reprendre parce que parfois, des parents aussi ça a besoin de craquer un peu pour pouvoir être forts.  Les clowns ont l’air d’avoir le don pour arriver au bon moment.  Ils sont comme une surprise dans la journée, comme un rayon de soleil imprévu, l’atmosphère change quand ont les voit ! On attends tellement de choses quand on est à l’hôpital, de voir les clowns nous fait décrocher, le temps passe toujours trop rapidement avec eux. Même lors des déplacements, entre les unités, les clowns apportent des sourires aux gens qu’ils croisent dans les couloirs.  Du personnel hospitalier aux visiteurs et aux différents patients, les clowns sèment du bonheur vraiment partout!

J’ai une nouvelle mission de planifiée avec eux la semaine prochaine, j’ai tellement hâte de recommencer l’expérience et de rapporter de jolies photos pleines de joies! <3

Sincèrement, si vous manquez de soleil dans votre fils d’actualité Facebook ET Instagram, allez aimer la page de la Fondation Dr Clown et abonnez-vous ! Ils publient du contenus qui fait du bien : vous êtes assurés d’un sourire en regardant les photo et en y lisant les histoires partagées ! Et si vous avez un peu de sous, soutenez-les : ils font du biens et apportent un soutiens précieux, un sourire à la fois !